Book

Flocons d’amour

41kvlt3aftl-_sx312_bo1204203200_
Titre Original: Let it Snow

Titre Français: Flocons d’Amour

Auteur(s): Maureen Johnson, John Green & Lauren Myracle

Année de Parution: 2008

Pages: 346

Edition: Hachette Romans

Prix: 13.90€

 

Flocons d’Amour faisait partie de ma PAL pour le Cold Winter Challenge, mais je ne l’ai fini que très tard (à savoir mi-janvier) à cause de mes partiels. L’avantage aura au moins été que j’ai pu diviser clairement ma lecture et ne pas m’arrêter au beau milieu de mon livre.

Résumé:

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieux de nulle part qui vous ferait presque oublier le repas de Noël. Pourtant Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace.

 

Au vu des critiques et avis mitigés à propos de ce livre, je ne savais pas à quoi m’attendre et j’avais peur d’être déçu ou de m’ennuyer. Mais en fait, pas du tout ! J’ai vraiment apprécié ma lecture, chacune des nouvelles offrant quelque chose de très différent. Je vais essayer de parler brièvement de chacune d’elle, sans spoil bien entendu.

 

Le Jubilé Express par Maureen Johnson:

Cette nouvelle nous introduit le fait qui sera la base de tout, à savoir, le train forcé de s’arrêter dans la petite ville de Gracetown, un 24 décembre, en raison de la plus grosse tempête de neige jamais vue. À partir de là, on suit les déboires de Jubilé, qui cherche simplement à se tenir au chaud et à contacter son petit ami par tout moyens, pour lui expliquer ses périples.

C’est clairement ma nouvelle préférée des trois, cette histoire est un vrai petit conte de Noël. C’est en tout cas j’avais l’impression de regarder un Film de Noël avec une grosse couverture et une tasse de chocolat chaud. Le format court est idéal, on n’a pas besoin, et ne cherche pas, à en savoir forcément plus sur tout ce qui entoure les personnages hors de cette période de fêtes. Et bizarrement, je me suis laissé surprendre par la fin, j’ai finis par le deviner au bout d’un moment, mais, elle n’est pas évidente au premier abord, on a même tendance à s’imaginer l’inverse. On y arrive progressivement, ce qui donne un rythme léger mais parfait pour ce petit conte.

 

Un Miracle de Noël à Pompons par John Green:

En plein marathon de James Bond (toujours la veille de Noël à Gracetown), Tobin, J-P et Le Duc reçoive un coup de fil urgent de la station services/ Waffle House où travail un de leurs amis: « 15 Pom-pom girls viennent d’entrer, car leur train est bloqué par la neige, ramenez-vous-en urgence avec un twister ». Ainsi commence ce semblant de Road-trip improvisé à travers la ville et pleins de rebondissements pour être les premiers arrivés.

Cette nouvelle de John Green que j’avais très hâte de lire ( elle est probablement la raison pour laquelle j’ai acheté le livre), est complètement différente de la première. On suit ici trois amis, qui n’ont pas la possibilité d’utiliser la voiture à cause de la neige, et qui sont donc rongé par le froid glacial de la nuit pendant la centaine de pages que dure leur aventure. L’atmosphère est vraiment retranscrite à la perfection, on ressent le froid mordant comme le vivent les personnages. Ils nous font également bien rire et nous inquiéter pour eux en même temps que l’on apprend à les connaître.

 

Le Saint Patron des Cochons par Lauren Myracle

Addie vient de se séparer de son copain, elle a les cheveux roses et rien ne va dans sa vie.  C’est avec l’aide de ses amies qui tentent de la consoler qu’elle essaye de dédramatiser sa situation. Mais ce n’est pas gagné, car quand rien ne va autant que ça continue alors les catastrophes s’enchaînent.

Clairement, c’est cette histoire que j’ai la moins appréciée. Addie m’a énervé, et à juste titre, étant donné qu’elle se prend plein de fois le genre de remarques que j’aurais pu lui faire. Qui plus est, il se passe moins de choses étant donné qu’elle passe la moitié du temps à déprimer. Mais, le final est vraiment sympathique. Au fil de cette troisième nouvelle, on a revu et reparler de petits éléments survenu ou évoqué dans les histoires précédentes. Et, c’est dans le dernier chapitre que tout le monde se retrouve au même endroit, chacun faisant ainsi le lien entre les points qu’ils leur manquaient.

 

En conclusion, c’était une bonne lecture et je la recommanderai sans aucun doute, mais peut être juste à lire à Noël comme je l’ai fait. C’est toujours plus agréable d’être déjà dans l’atmosphère du livre quand on le lit.

♥ 3.5/5 ♥

Publicités

3 réflexions au sujet de « Flocons d’amour »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s